Projets et réalisations

Forte de ses 3 500 habitants et de son bassin de vie dynamique, la commune de Vouillé est confrontée à une démographie médicale qui connaitra dans les prochaines années une chute significative :

  • 1 médecin à plein temps qui cessera son activité prochainement
  • 1 médecin à temps partiel qui prévoit son départ dans 4 ans
  • 1 médecin à temps partiel qui prévoit son départ dans 7 ans

À ce jour, ces 3 médecins expriment déjà des difficultés grandissantes à se faire remplacer, et leur impossibilité de prendre en charge les nouveaux arrivants sur la commune.

Depuis plusieurs années, une réflexion est en cours, à l'initiative de la commune de Vouillé, à laquelle se sont associées d'autres municipalités du bassin de vie niortais (Fressines, Mougon,...), le but étant de définir une zone de patientèle et les partenariats éventuels dans ce projet.

La politique "SANTÉ PUBLIQUE" menée par la collectivité doit :

  • Répondre au droit à la santé que chaque habitant est en mesure de revendiquer
  • Anticiper le risque à court terme de ne plus pouvoir s'adresser aux médecins généralistes exerçant sur Vouillé :
    • départ en retraite sans remplacement,
    • impossibilité pour les autres médecins en place d'accroître leur patientèle,
    • difficulté pour les patients d'obtenir un RDV,
    • obligation de s'adresser à des médecins hors commune qui tirent déjà la sonnette d'alarme...

Le projet Santé, c'est apporter une solution pérenne à la chute programmée de la démographie médicale à Vouillé.

Le recours à un médecin salarié a été longuement étudié. Cette option offre au médecin recruté de multiples avantages personnels et professionnels :

  • horaires réguliers, entre 35 à 42h contre 60 à 70h dans le libéral,
  • congés payés,
  • accès au congé maternité,
  • salaire garanti, fixé par contrat,
  • décharge des tâches administratives,
  • contrat CDD de 3 ans renouvelable 1 fois (le médecin est salarié de la fonction publique territoriale (cadre A)).

Le médecin salarié se concentre ainsi sur son coeur de métier, la médecine, et peut se consacrer pleinement aux patients.

Le recrutement d'un médecin salarié va obligatoirement de pair avec la création d'un centre de santé municipal, ce qui implique :

  • l'achat ou la location du local,
  • la prise en charge des charges,
  • l'aménagement du local (location de matériel...)
  • la prise en charge du ménage,
  • la prise en charge du véhicule de service du médecin pour les visites,
  • la Mairie devient employeur du personnel, donc recrute et finance les postes (médecin, secrétaire, ...).

Concrètement, le service mis en place fonctionnera de la manière suivante :

La commune

  • recrute et fixe d'éventuelles conditions d'exercice avec le (ou les) médecins(s) recruté(s) (amplitude horaire, permanence du samedi, avec ou sans RDV...),
  • rémunère le médecin (dépenses),
  • perçoit les honoraires et les remboursements de la Sécurité Sociale (recettes),
  • perçoit les subventions aux médecins, les aides de l'État, de la CPAM ou encore de l'Agence Régionale de Santé (ARS)... L'ensemble étant inscrit dans un budget annexe.

Le médecin

  • est salarié avec des horaires stables, des congès,
  • reste libre de ses décisions et actes médicaux,
  • garde la relation CPAM et gérerait toujours une petite partie administrative (certificats médicaux...).

Le patient

  • règle les honoraires à la collectivité (Trésor Public).

Le Conseil de l'Ordre devra valider ce contrat, qui doit être réalisé dans un cadre réglementaire et dans le cadre d'un projet de santé.

Aujourd'hui, la municipalité lance de manière concrète son projet "SANTÉ PUBLIQUE" en :

  • Créant un service municipal soumis au cadre légal applicable aux collectivités territoriales et au cadre légal applicalble aux centres de santé,
  • Adhérant à l'accord national qui organise les rapports entre les centres de santés et les Caisses Nationales d'Assurances Maladies,
  • Poursuivant le partenariat avec les professionnels de santé en place et en recrutant des médecins salariés pour les engager dans le partenariat avant la finalisation du dossier.

Avancement du projet : Recrutement de médecin(s) salarié(s) en cours

  • Création d'une adresse mail et d'un numéro de téléphone dédié :
    • Avoir un seul interlocuteur référent
      • mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      • tél : 06.21.06.32.16
  • Annonce :
    • Rédaction et diffusion d'une annonce de recrutement via différents supports spécialisés.

  • Finaliser le projet avec le(s) médecin(s) recruté(s) :
    • Définir le cadre de l'exercice de la médecine générale par le médecin

  • Création administrative de la structure avec son budget dédié :
    • ARS : Structure agrément
    • Budget annexe

  • Mise en place d'une logistique :
    • Locaux
    • Équipements informatiques (acquisition de logiciels spécifiques)
    • Véhicules (ou indemnités de déplacement)
    • Secrétariat médical (recrutement ou prestataire de service)
    • Entretien des locaux

Patricia GUÉRIN, adjointe au Maire, a accordé une interview à Colline Radio à ce sujet, pour l'écouter, cliquez ici

La santé est un droit pour tous,
la municipalité de Vouillé innove pour préserver ce droit.

 

Les objectifs de la Politique Foncière et de l'Habitat à Vouillé

La municipalité souhaite mettre en oeuvre une politique foncière et de l'habitat, volontariste et innovante pour atteindre les objectifs suivants :

  • Maitriser l'évolution des coûts du foncier ;
  • Développer la mixité sociale ;
  • Maîtriser le vieillissement de la population ;
  • Permettre l'accès à la propriété aux primo-accédants en privilégiant les jeunes couples et les revenus modestes ;
  • Intensifier la réalisation de nuveaux logements sociaux ;

Les actions de la Politique Foncière et de l'Habitat à Vouillé

Afin de réaliser les objectifs définis, la municipalité propose de mettre en place différentes actions pour :

  • Augmenter l'offre privée
    • Préalable : Le nouveau PLUi en cours d'élaboration à la CAN aura pour conséquence une réduction importante des zones ouvertes à la construction.
    • Rencontrer les propriétaires des parcelles constructibles situées en limite des zones N et A pour les informer qu'avec le nouveau PLUi, il existe un risque important de changement de zonage, ce qui rendrait ces parcelles non constructibles.
    • Accompagner les divisions parcellaires : Mise en place du concept "BIMBY" par exemple.
  • Établir des prix du m² constructible qui feront références
    • Vente de parcelles appartenant actuellement à la commune.
    • Création de lotissement communaux.
    • Application du Droit de Préemption Urbain.

  • Développer la mixité sociale
    • Favoriser l'accès des jeunes couples primo accédants aux revenus "modestes" en mettant en place une politique tarifaire adaptée, notamment lors de la vente de parcelles communales.
      • Réaliser des lotissements communaux.
      • Vente de parcelles communales, hors lotissement communal.

  • Intensifier la réalisation de nouveaux logements sociaux
    • Poursuivre et intensifier la politique de réalisation de logements sociaux.
    • Solliciter les bailleurs sociaux institutionnels et leur attribuer des aides financières, sous la forme d'une subvention d'équipement, lors de la réalisation de logements sociaux.
    • Inciter et accompagner la création de logement sociaux par des bailleurs privés en attribuant une aide financière municipale, sous la forme d'une subvention d'équipement, complémentaire aux dispositifs existants (État, CAN), tel que le dispositif Prêt Locatif Social.
    • Continuer à créer des logements sociaux municipaux.


L'aventure de l'Espace Enfance Jeunesse

Déposer l'aîné à l'école et le petit dernier au multi-accueil, sans reprendre sa voiture... C'est désormais possible depuis la création de l'Espace Enfance Jeunesse !

Au-delà de l'aspect cubique et coloré de cette construction résolument moderne, c'est un bâtiment innovant HQE (Haute Qualité Environnementale) en structure bois, avec une chaudière bois et une toiture végétalisée, qui est entièrement dédié aux 0 - 17 ans.

Dès 2009, à l'initiative de l'équipe municipale, ce projet est accompagné par Laurence Violleau, adjointe à la jeunesse. Un Comité de Pilotage composé d'élus, de professionnels de l'enfance, de représentantes des assistantes maternelles de la commune et des partenaires associatifs et institutionnels, établit le cahier des charges sur les besoins. Des réflexions sur le fonctionnement sont menées.

La construction s'élève, provoquant la curiosité des Vouilletais.

L'aboutissement de ce projet est possible notamment grâce à l'investissement de l'ensemble des agents de la commune : les services administratifs ont traité tous les aspects administratifs, juridiques et financiers ; le pôle animation a approfondi le projet de fonctionnement et géré les déménagements ; les services techniques ont aménagé les espaces verts autour de la structure et assuré les dernières finitions pour que tout soit prêt le jour J.

Ainsi, depuis le 10 septembre 2012, à deux pas du Centre Bourg et à proximité directe des écoles, les 1 400m² de l'Espace Enfance Jeunesse proposent :
•    le multi accueil municipal pour les 0-6ans, "les lou'piots"
•    le relais des assistantes maternelles (RAM)
•    l'accueil périscolaire et l'accueil de loisirs
•    et un secteur tout spécialement étudié pour les jeunes ados

Un city-stade, extérieur à la structure, vient compléter l'ensemble, permettant à ceux qui débordent d'énergie de s'adonner à leur sport favori !

Une telle création est le résultat de l’investissement de chacun : que tous en soient remerciés !

Photo EEJ


Si certains villages jouissent d’un cœur historique, celui de Vouillé est le fruit d’une belle histoire…

Offrir aux Vouilletais une place conviviale, point central et lien social de nos 5 villages, réunissant dans le périmètre des écoles et de la Mairie les commerces et des services de proximité, était l’objectif de ce projet.

Fruit d’une grande réflexion initiée en 2001, d’une forte motivation et implication des équipes municipales de 2001 et 2008, la place des 5 Villages (Gascougnolles – Vaumoreau – La Rivière – Arthenay et Vouillé) a été inaugurée officiellement en janvier 2009.

Ce projet, porté par Stéphane Pierron d’abord adjoint à la Vie Économique puis Maire de notre Commune, a été mené avec les commerçants locaux et en concertation avec les différents Partenaires Institutionnels.

L’avant-projet démarre en 2005 avec l’étude de faisabilité technique, juridique et financière. S’en suivent le choix du cabinet missionné pour la réalisation du projet (le cabinet d'architecture BLANCHET), la préparation du site avec le déplacement du Monument aux Morts, la démolition de bâtiments vétustes, …

En octobre 2007, le projet et les investissements de la commune deviennent concrets : les travaux de voirie, la création de la place, les parkings, et la construction des bâtiments commerciaux débutent. La place se dessine et les commerçants investissent les lieux fin 2008.

L’architecture originale, mélangeant le bois, la pierre, le zinc ; l’emplacement ; les commerces et services proposés avec le bar-tabac, salon de coiffure, fleuriste, institut de beauté, boucherie-charcuterie, boulangerie-pâtisserie, auto-école, la Poste, le Distributeur de billets, font de cette place un point fondamental pour l’avenir de notre commune.

Vouillé n’a rien à envier aux grandes villes.

Le projet du Centre Bourg à peine concrétisé, la création d’une structure Petite Enfance-Enfance-Jeunesse, réunissant près des écoles toute l’infrastructure autour des 0-17 ans, émergeait déjà dans les projets de l’équipe municipale… De quoi renforcer le dynamisme autour de nos 5 Villages…

 Photo Centre Bourg